Une soirée avec Rheinberger et Brahms

Sans faire beaucoup de battage, Joseph RHEINBERGER fit tout naturellement partie des compositeurs célèbres de son temps. Depuis 1877 maître de chapelle de la cour du roi de Bavière, Louis II, il joua un rôle principal dans la musique d’église catholique en Allemagne. Il composa en latin des messes et des motets, en suivant les préceptes des réformateurs céciliens.

Son œuvre est très diversifiée : 197 numéros d’opus : piano, orgue, musique de chœur sacrée et profane, liedermusique de chambre, symphonies, ouvertures de concert, musiques de scène et opéras. Il se définissait comme un classique convaincu, dont les modèles étaient Bach et Mozart. Il reste le grand maître et représentant de la culture musicale de la fin de la période classico-romantique.

Parmi les derniers recueils de quatuors avec piano de Johannes Brahms figurent les onze quatuors qui constituent les Zigeunerlieder, op. 103, composés en 1887. En choisissant librement dans les textes de son ami Hugo Conrat, tout en n’évoquant que par intermittence les mélodies originales, Brahms a écrit une succession concentrée de chants qui donne lieu à une série de changements aussi ingénieux sur le rythme à 2/4 de la csárdás que les Liebeslieder sur le tempo de la valse. Mais le langage «hongrois» est plutôt diffus et certains chants—notamment les magnifiques chants nos 7 et 8—ressemblent à des lieder strophiques aux couleurs slaves. Le thème du premier, He, Zigeuner, greife, revient sous une forme variée comme thème du dernier, Rote Abendwolken ziehn, et dans le no 10 la partie de piano produit une étrange imitation du cymbalum.

Programme 

Joseph RHEINBERGER (1839-1901)

Fünf Lieder op 31
Meerstille und glückliche Fahrt JWV 38
Abendlied
Frühlingslied
Im Stillen Grunde

Johannes BRAHMS (1833-1897)

Zigeunerlider op 103
Danses hongroises

 

Le Choeur et l’Ensemble HORTUS MUSICALIS sera composé entre 16 et 20 chanteurs.

Elyette WEIL piano
Tristan LESCENE violoncelle
Jean-Luc IFFRIG, direction

Une soirée avec Rheinberger et Brahms

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.